bébé·création·diy·Kids·Lifestyle

Les tricots Bébé de Melle Quincampoix

Salut les chéris !

Les loveuses de laine et de DIY l’auront déjà repéré…

Le livre « Les tricots Bébé de Melle Quincampoix ».

Cela faisait un petit temps que je lorgnais sur les aiguilles à tricoter et les jolies réalisations qu’elles pourraient engendrer. J’y avais touché lorsque j’étais adolescente, mais cela faisait des années que mes longues baguettes étaient au chômage. Et un jour… J’ai craqué ! J’ai ressorti les aiguilles et pris l’une de mes innombrables pelotes de laine (tricotin et tissage obligent).

L’objectif : tricoter des chaussons pour la poupée de Camille.

J’avais la laine et les aiguilles. Il ne me manquait plus que la technique. Et là, une fois de plus, je dis bravo Youtube, fournisseur hors pair de bonnes techniques. Grâce à ce tutoriel, j’ai réappris à monter des mailles:

Monter des mailles

Celui-ci m’a permis de me lancer dans des petits chaussons pour la poupée de Camille.BeautyPlus_20170324100729_save

Dans mon élan, j’en ai réalisé une deuxième paire pour la poupée de Louise. J’y ai cousu des petits pompons.

BeautyPlus_20170324095435_save J’étais lancée !

Et là est apparu… Au moment précis où la passion soudaine du tricot m’emporta… Le livre de Melle Quincampoix.

quincamp
Disponible sur Amazon

Pourquoi celui-là ?

Car les modèles avaient l’air canons et qu’ils étaient inspirés des pays nordiques chers à mon cœur. Bref, j’étais déjà un peu conquise.

Oui mais ce livre était-il fait pour des expertes de l’aiguille ou pour des petites joueuses comme moi ?

Je lus quelques avis puis décidai de tenter l’aventure. Nous verrons bien.

Quelques jours plus tard, le voici le voilà !

BeautyPlus_20170411181451_save(2)

Déjà, je l’ai trouvé très beau. Visuellement, les couleurs, motifs et illustrations sont magnifiques et les petits modèles à réaliser effectivement superbes.

BeautyPlus_20170411181245_save

BeautyPlus_20170411181318_save

Il ne me restait plus qu’à choisir par quel modèle commencer. Mon choix s’est finalement porté sur le bloomer Havhäst (Hippocampe pour les francophiles).

Il se réalise à l’aide d’aiguilles circulaires que je n’avais jamais utilisées.

A nouveau, Youtube fut mon ami.

Après un petit peu d’entraînement, le petit bloomer a pris forme !

Je ne vous cache pas les quelques essais et erreurs qui ont requis de recommencer le bloomer. Mais le voici finalement.

BeautyPlus_20170411181545_save

Imparfait, il l’est ô combien! Car bien que Youtube ait été mon ami durant cette réalisation, j’ai été bien démunie et j’ai dû improviser au moment des diminutions à effectuer pour les jambes… Toutes mes excuses à Melle Quincampoix pour la torture de son modèle par mon inexpérience.

Probablement, aurais-je dû commencer par des modèles faciles trouvés sur le net. Certainement même. Mais j’ai suivi mon envie et je le ferai encore. C’est comme ça que j’apprendrai et que je parviendrai à faire une petite garde-robe laineuse à Camille.

IMG_20170412_114108

Honnêtement, sans les tutoriels Youtube, je n’aurais pas pu le réaliser. Bien qu’il y ait quelques explications en début de livre concernant les points, je n’aurais pas pu parvenir à mes fins sans quelques précieuses explications complémentaires. (Rappelons mon état de novice en la matière.) Par exemple, il est bien mentionné qu’avec les aiguilles circulaires, il convient d’alterner un rang envers et un rang endroit afin d’obtenir un point mousse. Mais il n’y a pas d’explication pour la réalisation des autres points. Il n’est pas expliqué non plus comment lancer son travail en utilisant ces fameuses aiguilles circulaires, ni qu’il faut être vigilant à ce que le travail ne tourne pas sur lui-même avant de commencer la première ligne, etc. Quelques illustrations et explications complémentaires auraient été salvatrices.

Mais sinon, quel délice !

Pour ma seconde réalisation du bloomer (car oui j’ai directement craqué et enchaîné avec un deuxième), j’ai effectué un bord sur le haut.BeautyPlus_20170410114708_save

Travailler avec de jolies matières m’a toujours été agréable. Le tricot me permet aussi de me lancer dans cette méditation manuelle avec le plaisir de réaliser de jolies petites confections.

BeautyPlus_20170410114444_save

Une chose est sûre, je vais continuer à tricoter en compagnie de Melle Quincampoix à qui je dis merci et bravo pour son enthousiasmant travail sur ce livre doux, pétillant et joli à la fois.

1491993068449
Photo floue due à un bébé actif.

Envie de vous lancer ?

Des bisous les chéris !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s